dijous, 30 de juny de 2011

Occitan general

A quauques teoricians occitanistas, que'us agrada de parlar d'occitan general tà parlar de l'estandard lengadocian, en particular entà l'opausar a l'aranés. Lo mot generau non deu pas aver lo medish sens en nhirgo d'aqueths teoricians qu'en las autas varietats de l'occitan.
En tot cas, se consideram lo centenat de blògs escriuts aumens parciaument en occitan, l'occitan mes emplegat peus blogaires qu'ei gascon (aranés inclús), seguit peu lengadocian (plan soent en ua varietat diferenta deu dit "occitan generau"), e puish, luenh darrèr, que'n trobam redigits en lemosin o en provençau. Pas arren en auvernhat ni en vivaro-aupin, que jo sàpii, e qu'ei pecat.
Avetz dit: occitan general????

12 comentaris:

Maime ha dit...

P'un essai de normatizacion, manca l'emplec de la grafia classica, marchet emb l'occitan. Los locutors ne'n vòlen pas.

lomahon ha dit...

"L'estat naturau" d'ua lenga qu'es la varietat.L'arrefús caparrut de préner en carga aquesta realitat mia a la denegada de "l'occitan estandard".
Se ne soi pas briga estonat d'aquesta resulta, ne'n soi pas tanpauc encantat. Pr'amor aquò muisha que n'am pas capitat a encaminar sus ua dralha intelligenta.
Chic o hèra lo gascon qu'a viscut, e au contra de çò dit peus normalizaires, n'a pas guaire cambiat dempuish lo 10au sècle. N'i a pas jamei avut en Gasconha ua "koine" occitana. E pr'amor d'aquò dehenerèi dinc au cap lo GASCON!!!Cap e tot!

P. Morà

Jordi Riera ha dit...

Plan bon escrit! Breu e contundent. Mas... ei possible un occitan generau que non entre eth conflicte entre eth gascon e eth lenguadocian?

Tal volta, deuant era situacion actuau serie mès intelligenta parlar d'un estandard lenguadocian, d'un de gascon, d'un de lemosin... Hèts damb sabença (Que s'avenguen entre eri)? Coma u tipus d'estandard catalan, qu'accèpte es formes baleares e valencianes, totun mès accentuat, digui.

Salut!

Joan deu Peiroton ha dit...

Maime: sembla plan que no'n volen pas, efectivament. O en tot cas pas aqueth qui ns'ei prepausat.

Lomanhon: En gascon, qu'avem dejà dus estandards o duas lengas: un estandard biarnés e un aute qu'ei aranés. Aparentament, que'ns manca un tresau entaus gascons sensu stricto, qu'ei a díser un estandard qui sia reconegut e emplegat com tau peu monde de Gasconha qui non sia ni biarnés ni aranés.

Jordi Riera: Un occitan generau serie estat possible en tot cas tecnicaments. Practicaments, es linguistes s'an refusat de hèr-ne un e es occitans no'n vòlen cap. Voi parlar d'un occitan de base pluridialectau, hèit a partir de mès d'un dialècte, gascon inclús L'occitan actuau dit generau qu'ei de base monodialectau, hèit de manèra completaments independenta deu gascon, e donques inacceptat e inacceptable com occitan generau.
E era pregunta de hons: se vòlen es occitans un occitan unificat? Era responsa que semble negativa.
Alavetz, era norma pluricentrica de l'occitan serie ua bona idèa ? Òc, segur! Totun era diferència entre aguest concèpte e lo de lengas d'òc multiplas qu'ei fina. E aguest projècte qu'ei complicat fòrça pera existéncia deth gascon, que presente trets pro diferenciat des autes varietats, encara mès que non pas eth catalan segon Pèire Bec. A mes, eth gascon qu'ei dialectaument fòrça complèxe, mès que non pas eth catalan. Es normes gascones que son tanben multiples, aumens ua norma biarnesa, ua norma aranesa, e cap gaire de normes aplicades peths gascons sensu stricto. Es teoricians d'ua lengua occitana unica damb normes multiples qu'an estat incapables d'aplicar aguest projècte ath gascon en tot prepausar ua norma unificada gascona realista. Domergue Sumien n'i ei pas arribat. N'a cambiat de versions, les proposicions que hasquec laguens era sua tesi, non les aplique cap arrés, ne tampòc eth quite Sr Sumien. Arrés non l'a pas jamès seguit. Era arrason qu'ei dobla, ce'm semble. Es gascons son com la rèsta deus occitans, son estacats ara sua lengua locau. A mès, son guaire interessats per ua lengua massa artificiau e encara mens per ua norma que semble voler hèr deth gascon un dialècte deth lengadocian. Dialècte der occitan, possible encara que debatut, dialècte deth lengadocian, segur que non.

Anònim ha dit...

Bonjour,

La semaine dernière, j'ai envoyé quelques messages, anonymes il est vrai (internet est un lieu trop insécure parfois), à un site que j'ai découvert par hasard et qui s'intitule "Iniciativa per Occitània". Quelques uns de ces messages étaient très potaches et ont été justement censurés. D'autres étaient très critiques quant au mythe de Nation occitane qui est développé sur ce site. Allez-y, c'est proprement effarant. Eux sont bien des normalisateurs occitans/languedociens et des castrateurs de gascons. Le plus grave est que mes messages critiques vis à vis de leur nation occitane à construire ont tous étés censurés. Plus risible encore, des passages où apparaissaient les mots "conneries" et "bout du con" (juron toulousain bien connu) ont étés rayés et remplacés par la mention "supprimé parce qu'outrageux". Cela m'a mis en colère et je leur en ai fait part, message censuré. Par contre, les thuriféraires de la Grande Occitanie n'y sont pas censurés même quand ils écrivent le mot "connerie", un certain Francesc, auquel j'ai répondu au sujet d'une erreur qu'il faisait quant à la langue basque et à l'identité basque (message censuré).
Je suis basque et j'ai vertement critiqué leur jacobinisme méridionalo-languedocien, en leur demandant s'ils connaissaient un peu votre Histoire, à vous nos voisins gascons, pour vouloir vous annexer à l'Occitanie. Mon message était très correct et très argumenté, il a été a nouveau censuré. Nouveau message pour me plaindre de leur censure et leur dire qu'on n'allait pas beaucoup rigoler dans leur futur Etat occitan. Censuré également. Les occitanistes de "Iniciativa per Occitània" sont de tristes sires intolérants, les masques occitanistes tombent parfois. Si vous voulez avoir une idée de la langue que les futurs "Occitans" parleront, allez voir. Ce ne semble pas être du gascon, même si je ne connais pas très bien cette langue. Le milieu occitaniste est assez navrant vu de l'extérieur.

Joan deu Peiroton ha dit...

Anònim: Malàia! Que i a causas que non cau pas discutir, pr'amor que son deu caire deu dògme o de l'acte de he. En tot cas, perqué non signatz pas los comentaris? A jo, los comentaris completament anonims non m'agradan pas briga.
Quant a saber se Gasconha ei occitana o non, que cau remarcar qu'a ua majoritat de gascons (prenguts au sens larg, qu'ei a diser bearnés inclús), la lor occitanitat de principi no'us pausa nat problèma. E, per jo com per mantuns autes, occitanitat n'ei pas incompatibla dab gasconitat. Lo problèma qu'ei enlòc mes: qu'ei lingüistic.

Anònim ha dit...

Bonjour Joan deu Peiroton,

Je suis en fait charnègou, c'est à dire que je possède le basque et le gascon, le gascon mieux que le basque d'ailleurs. Généralement, je signe mes courriels mais, dans la mesure où je me suis assez éloigné du gascon pour me consacrer à la cause basque, je ne participe que de très loin aux démêlées entre occitans et gascons. Ce petit monde occitaniste qui tourne en boucle dans son bocal et se cogne sans cesse aux parois d'un dogme assez infect m'agace au plus haut point. Quant aux occitanistes gascons (une poignée) et béarnais (une grosse poignée), ils sont assez incompréhensibles et me semblent atteints de schizophrénie. Je dois vous dire que le milieu "abertzale" basque regarde, quand il les regarde, avec amusement les gesticulations et le blablabla occitanistes, qui pour le coup sont véritablement risibles.
Cher Joan deu Peiroton, nous aurons peut-être l'occasion de nous rencontrer un jour prochain si vous vous mettez en relation avec Tederic, webmestre de Gasconha.com, et que vous lui parlez du 15 juillet.
Connaissez-vous le site NABARLUR? Je vous le conseille vivement.

Avec mes amitiés.

Maime ha dit...

Bonjour anonyme.

"Dogme assez infecte" comme vous y allez ! Les occitanistes d'Iniciativa per Occitània ne sont que des indépendantistes, des nationalistes démocratiques comme on dirait en Espagne, plus proche des catalanistes que des abertzales il est vrai. Que leur concept de nation occitane soit contestable, sans aucun doute, tous les concepts de nation le sont.

Par contre, il ne sont pas du tout représentatif de la majorité des occitanistes. Malgré les fantasmes des jacobins, des gasconnistes et des provençalistes, les occitanistes considèrent que la nation occitane n'existe pas, qu'ils sont français de culture et de langue occitanes, qu'il faudrait juste les reconnaitre comme tel et enseigner leur langue. C'est comme si dans le mouvement basque, les euskatzales étaient majoritaires par rapport aux abertzales et aux jeltzales. Le mouvement occitaniste politique est minoritaire (et dedans les indépendantistes/nationalistes le sont encore plus) et la majorité des occitanistes considèrent que leur combat est culturel mais pas politique. C'est ça aussi, à mon avis, qui doit faire rire les abertzales.

jp la rapieta ha dit...

'Quò que pause coma question es pas tant de saber quò qu'es « l'occitan generau », que quò sembla la linga quò qu'es la vacha ridenta au formatge, non, quò que me damande es : ente son los auvernhats, los aupins sus la tiala per prener 'na plaça faça a l'occitan blos ?

Malaürosadament, la plaça es presa per un barlòc sus 36-15occitan e lu restant se fai pas veire. Segur, n'i a pas nonmas la tiala dins la vita, mas, au jorn d'auèi es un quauquaren « de bon d'i estre ».
E bravò per las fòrças gasconas, emai me songesse que los provençaus erián los mai nombròs.

賈尼 ha dit...

@tot lo monde: Soi sòci d'Iniciativa e posquèri legir los messatges del sénher Anònim. Èran francament vulgars e plens d'insultas cap als occitanistas en general e a Iniciativa en particular. Cal pas que raconte d'istuèras.

Anònim ha dit...

Monsieur le dernier intervenant,

Vous êtes un menteur, ces messages étaient potaches et se moquaient de vous, sans plus. Vous vous prenez pour qui à ne pas accepter de vous faire un peu malmener? D'autres messages, qui allaient plus au fond des choses, ont également étés censurés. Vous refusez simplement le dialogue quand vous êtes mis en difficulté et ne pouvez plus avoir recours à votre catéchisme occitaniste, à vos formules toutes faites, à votre prêt-à-penser éculé. Dans votre future dictature occitane, on ne va pas rire tous les jours. Vous êtes des nullités, des Jean-Foutre, des tristes sires sans humour et un groupuscule, heureusement, assez ridicule.
Je ne vous salue pas et vous déconseille, vous ou vos amis occitanistes, de venir polluer les manifestation abertzale, comme vous le faîtes parfois avec votre bannière occitane, dans laquelle mon groupe sera. Je vous garantis que nous vous ferons remballer vos drapeaux de parasites.

Joan deu Peiroton ha dit...

Anonim: de retorn de vacanças, qu'èi trobat lo vòste darrèr comentari. N'ei pas acceptable. En aqueth debat de l'occitanisme, gasconisme etc, com en d'autes, non podem pas tolerar l'intolerància, ni acceptar la violéncia -verbau o fisica- e la manca d'arrespècte. N'èi pas censurat lo vòste comentari pr'amor non soi pas de temperament censuraire, totun qu'ac disi brac e clar: non tròbi pas acceptable un comentari d'escantilh injuriós. La divergéncia d'opinion e de sensibilitat n'an pas d'èster un motiu de violéncia quina que sia . S'avetz arguments de hèr vàler, qu'ac podetz hèr tranquillament e shens violéncia, en vos pregar.